Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Roues Artisanales FOGLIA le blog

Entretiens Freins à disque VTT part.I

24 Janvier 2011 , Rédigé par Mit'ch Publié dans #Mécanique vélo

photo--32-.jpg

On est au mois de janvier, en plein hiver, et un Run and Bike était prévu ce week-end à Versailles.

 

Au départ de l'épreuve, un sujet de discussion récurrent : les problèmes des freins à disque hydrauliques VTT. Plaquettes de freins usées jusqu'au corps, plaquettes qui touchent, freins qui reviennent mal. Eh oui, les freins à disque hydrauliques demandent un entretien régulier.  Le changement des plaquettes peut se faire rapidement après une utilisation hivernale dans l'humidité et dans les chemins boueux.

Nous allons ici faire un rappel des différents types de freins à disque hydrauliques avec leur différence et expliquer leur entretien.

 

Commençons tout d'abord par la théorie :

 

Le frein à disque hydraulique est contrairement au frein à câble ( dit "mécanique"), constitué en un seul bloc. Le levier de frein est relié par un conduit hydraulique à l'étrier. Les pistons qui actionnent les plaquettes de freins sont situés dans l'étrier. Lorsqu'on actionne le levier de frein, un piston pousse le "liquide" hydraulique vers l'étrier de frein, ce qui va actionner les plaquettes et assurer le freinage.

 

frein2

 

Schéma descriptif d'un frein à disque hydraulique 

 

 

 

  Rentrons un peu plus en détail dans le fonctionnement complet du frein à disque hydraulique en VTT.

 

anim-maitre-cylindre

 

Schéma de fonctionnement du maître cylindre.

 

 

Le maître cylindre est composé d'un corps comprenant un réservoir à fluide et d'un piston. Il comporte 2 ouvertures que le piston va venir découvrir et recouvrir lors du freinage. Ces ouvertures permettent la circulation du liquide de frein devant et derrière le piston.

 

Lorsqu'on serre le levier de frein, le piston est actionné et va pousser le liquide de frein qui est devant lui. Le piston en se déplaçant va obturer la première ouverture, et comprimer le liquide dans le conduit.

 

Lorsqu'on relâche la poignée de frein, le ressort va pousser le piston en arrière. Cette action va créer une dépression dans le liquide de frein, jusqu'à ce que le piston redécouvre la première ouverture. La pression va alors se réuniformiser grâce au liquide contenu dans le réservoir.

 

C'est la pression du liquide de frein qui pousse les plaquettes contre le disque et c'est la dépression qui va ensuite les en écarter.

 

Il existe en VTT des modèles de freins hydrauliques en circuit fermé et des modèles en circuit ouvert (le plus courant).

Lors de freinages longs et appuyés, le disque et l'étrier de frein chauffent, et cette chaleur se transmet au liquide de frein. Ce liquide va varier très légèrement son volume.

En circuit ouvert, la dilatation du fluide est régulé par le système dans le réservoir de la poignée, tandis qu'en circuit fermé, c'est grâce à une petite molette qu'on pourra agir sur le volume occupé par le liquide hydraulique. Ce système permet également de compenser l'usure des plaquettes.

 

A suivre : Freins à disque VTT part II

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article